Carambole du diable

Carambole du diable Fiction ou réalité ?
C’est bien de fiction qu’il s’agit. Une intrigue imaginée de toutes pièces insérée dans le cadre de mes souvenirs d’enfance à la campagne.

Il fallait que l’action du roman se situe en Wallonie ou à Bruxelles. Un de mes premiers romans correspondait à ce profil. Je l’ai informatisé et présenté au concours. La première version s’intitulait "Et si le diable avait un coeur ?"

L’histoire ?

Comme chaque année, Amandine, dix ans, passe ses vacances à Brugelette chez sa grand-mère. Elle y retrouve sa tante Annemie, célibataire qui vit chez sa mère, ainsi que ses cousins et cousines, les enfants de l’autre tante : la grand-mère veut tous ses petits-enfants chez elle pendant les vacances ...
Amandine adore cette ambiance, si différente du climat austère qui règne chez elle. Mais cette année, le climat semble tendu. Des escarmouches surviennent entre sa mère, sa tante et sa grand-mère. A propos d’elle. Elle se tourmente, Amandine. Ces femmes ont un secret, elle sent qu’il la concerne. Elle va s’efforcer de le découvrir en allant fouiner partout. Pas si facile.
Des lettres anonymes arrivent, qui perturbent la vieille dame. Amandine en reçoit aussi. L’étau se resserre. La menace se précise. Et un beau jour, un événement terrible va bouleverser toute la famille...

sur le livre carambole D’après tous les échos de lecteurs, on a du mal à refermer le livre une fois qu’on l’a entamé... On veut savoir !

Lire les critiques dans la rubrique "Critiques"

Lire les deux premiers chapitres dans la rubrique "Extraits"