Poèmes lauréats de Pyramides 2002

Trois poèmes qui ont touché le coeur du jury.

Ils stigmatisent l’exécution sommaire d’un condamné, la vie saumâtre d’une femme malheureuse et l’horreur du viol et du meurtre d’un enfant.

"Le fusil épaulé" avait, paraît-il, particulièrement impressionné Moussia Haulot.