septembre 2019

Ces trous dans ma vie

Le mardi 24 septembre, dans l’émission Cocktail Nouvelle Vague, sur Radio Air Libre, le livre sera présenté par Guy Stuckens, et un extrait sera lu entre 22 et 24 h. Rediffusion de l’émission le jeudi, à 10 h.

Fréquence 87,7 MHz

J’ai le bonheur de voir ce livre, si important pour moi, être édité, près de trente ans après la première déchirure, le premier trou qui s’est creusé dans ma vie, la perte de mon père, en septembre 1990. Ma mère a suivi, puis mon mari, puis Olivier. De plus en plus dures, ces morts, de plus en plus cruelles.

C’est la perte de mon fils qui m’a donné le courage d’écrire pour eux, d’écrire sur eux et ce que nous avons vécu, sur ce que leur mort m’a fait souffrir mais aussi ce qu’elle m’a fait comprendre.

Que la vie est magnifique mais très difficile, que les relations humaines sont très compliquées, car on vient au monde sans mode d’emploi, on doit apprendre, on tâtonne, on essaie, on se fourvoie, on se fait mal, on se blesse... Mais on s’aime. Et c’est ce qui compte.

Car l’amour vient à bout de tout. Toutes nos erreurs, nos maladresses sont pardonnées, elles sont humaines.

J’ai appris qu’on n’aime jamais trop et qu’on ne dit jamais assez qu’on aime.

Un petit sourire, un petit encouragement, un petit compliment font des merveilles bien plus grandes qu’un règlement, une gronderie, une punition.

J’ai appris qu’il n’est jamais trop tard pour bien faire.

Que chaque instant compte et est à vivre comme s’il était le seul ou le dernier.

Vivre en pleine conscience, en plein émerveillement, en plein encouragement chacun de ces précieux instants...

Avec un grand merci pour tout ce qui nous est donné...et à quoi nous ne pensons même pas.