Sur les ailes des lucioles

Des petits poèmes légers, très courts mais rigoureux, toujours bâtis sur le même rythme : cinq, sept et cinq pieds... Mais cette rigueur n’exclut ni la poésie ni la fantaisie... ni surtout un grand amour de la vie.

foule au vent la neige
son pas crisse dans l’immense
sous la pomme d’Eve

claque la giboulée
glace en corrida de grêle
perles percutantes

grêlons gravillons
graves galops dans l’allée
galets bondissants

lampes en tempête
migrent graines au vent d’ouest
cyclone ou cyclope

cisaille le ciel
lacère en laser de feu
l’éclair éphémère

la scie silencieuse
cingle en deux l’arbre arrogant
craque le géant